Publications de la Société.
Revue annuelle Tsantsa.

Listes des membres 2011-en cours
Document PDF.

Le numéro 15 de Tsantsa a été publié en mai 2010, sur la thématique de journalisme et anthropologie. La commission est en train de finaliser le numéro 16, qui sortira en mai 2011 avec comme dossier 'Entrer en institution, sortir des institutions'. L’appel à contribution du numéro 17/2012 est lancé autour de Les enfants comme enjeux et comme acteurs: Appartenances, relations interindividuelles et logiques institutionnelles. Le numéro 15 a été le dernier numéro qu’Elke Kappus et Séverine Rey ont sorti en tant que rédactrices en cheffe. David Bozzini et Anne Lavanchy leur ont succédé dans cette tâche. Si les nouveaux co-rédacteurs vont poursuivre dans la même ligne, ils se sont aussi donné pour tâche de procéder à la numérisation des anciens numéros de Tsantsa et de préparer la mise on line de la revue. Un webmaster, Cyrille Dos Ghali, a été engagé à cet effet et dans le but de gérer le site et d’améliorer la visibilité de la revue.

Après plusieurs années de travail au sein de la commission, Sabina Lichtensteiger et Astrid Wallner se sont retirées, car leurs activités professionnelles et de recherche ne leur laissaient plus assez d’espace pour s’investir. La composition de la commission de rédaction a par ailleurs passablement évolué ces dernières années, avec la venue de Giada de Coulon, Eva Fischer, Julie Perrin, Irène Marti et François Kaech. Tobias Keller a réintégré sa place à son retour de terrain, et Irina Wenk est partie à son tour avec une bourse. Enfin, Marc Berthod a représenté Tsantsa lors d’une table ronde organisée par le comité de la revue Carnets de bord, le 10 décembre, sur le thème de 'Publier en sciences sociales: comités de rédaction, éditeurs et auteurs au travail'

Anne Lavanchy et David Bozzini
Co-présidents

L'année 2009 a marqué une transition progressive vers une nouvelle co-direction de la revue. En effet, nous avions annoncé notre retrait et ce sont David Bozzini et Anne Lavanchy qui ont décidé de reprendre le flambeau. La répartition du travail au sein de cette direction à quatre têtes a vu les co-présidentes « sortantes « s'occuper de la coordination des réunions (quatre séances en 2009) et des affaires courantes, ainsi que l'organisation du travail en vue de la parution de Tsantsa 15. Les co-président-e « entrant-e « ont de leur côté pris en charge les nouveaux dossiers: le lancement du dossier Tsantsa 16 et la mise en pratique d'Open Access pour les publications de la SSE. Ce projet implique notamment la digitalisation de la collection Ethnologica Helvetica et des numéros de Tsantsa non disponibles en PDF, mais également des réflexions sur la mise en ligne de Tsantsa et du développement de son site internet. Les démarches étant en cours, elles seront présentées dans le rapport 2010 de la commission.

Tsantsa

Comme chaque année, la Commission de rédaction s'est surtout occupée de Tsantsa : - Tout d'abord, nous avons fini la préparation et publié le numéro 14 de Tsantsa, consacré au thème « Les nouvelles arènes du politique : organisations internationales et non gouvernementales, fondations, think tanks / Die neuen Arenen der Politik: Internationale Organisationen, Nichtregierungsorganisationen, Stiftungen, Think Tanks « (numéro coordonné par Alessandro Monsutti et Boris-Mathieu Pétric). Le numéro a reçu, comme les années précédentes, un subside de l'Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH-SAGW) et a été co-sponsorisé par le projet jeunes chercheurs « Experts et courtiers de la bonne gouvernance « (Agence nationale de la recherche, ANR, France: financement d'une traduction) et par l'agence MACMAC | Media SA (Fribourg). - En parallèle, nous avons avancé dans la préparation du dossier de Tsantsa 15 sur le thème « Anthropologie et journalisme / Anthropologie und Journalismus « (coordination : Boris Boller et Sibylle Bihr). A la suite de l'appel à contributions, de nombreuses propositions d'articles nous sont parvenues: dans un premier temps, nous en avons sélectionné vingt-deux. Douze articles ont été soumis à évaluation (peer-review, anonymes) et au final cinq articles ont été retenus pour être publiés. - Enfin, nous avons également défini la thématique et le calendrier du dossier Tsantsa 16 qui s'intitulera « Entrer en institution, sortir des institutions / Institutionen – Ein- und Austritte « (coord. Marc Berthod et Gaëlle Aeby). Le sponsoring est devenu depuis peu une affaire difficile à régler. Rappelons en effet que, outre la subvention de l'Académie suisse des sciences humaines et sociales et le soutien de la SSE, un sponsoring est nécessaire au maintien de notre revue. Que la crise financière récente et ses divers avatars soient responsables ou pas de nos difficultés à trouver un sponsoring pour Tsantsa, la situation est critique et requiert de nouvelles idées et solutions pour l'avenir.

Séverine Rey et Elke-Nicole Kappus (juillet 2010)
Co-présidentes

Mouvements

La Commission de rédaction s'est renforcée en accueillant de nouvelles personnes, surtout germanophones - suite à l'appel que nous avions lancé, il y a un an, dans le Bulletin d'info SSE-SEG. Cette année, il n'y a pas eu de départs, ce qui implique que la Commission regroupe désormais une vingtaine d'individus, représentant tous les instituts d'ethnologie ou d'anthropologie, ainsi que différentes hautes écoles spécialisées ou pédagogiques. Bienvenue donc aux nouvelles et nouveaux !

Activités de la Commission de rédaction

Comme chaque année, la Commission de rédaction s'est essentiellement occupée de Tsantsa :

Tout d'abord, nous avons préparé et publié le numéro 13 de Tsantsa, consacré au thème « Rapports de pouvoir / Machtverhältnisse » (numéro coordonné par Séverine Rey). Le numéro a reçu, comme les années précédentes, un subside de l'Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH-SAGW) et a été sponsorisé par la Direction du développement et de la coopération (DDC).

En parallèle, nous avons avancé dans la préparation du dossier de Tsantsa 14 sur le thème « Les nouvelles arènes du politique : organisations internationales et non gouvernementales, fondations, think tanks / Die neuen Arenen der Politik: Internationale Organisationen, Nichtregierungsorganisationen, Stiftungen, Think Tanks » ; le dossier est coordonné par Alessandro Monsutti (IHEID-Genève et Yale University-New Haven) et Boris-Mathieu Pétric (EHESS-Paris). Suite à l'appel à contributions, seize propositions d'articles nous sont parvenues : nous avons accepté une dizaine d'entre elles. Dans la phase de rédaction des articles, certains auteurs ont finalement renoncé à leur proposition et d'autres textes nous ont été soumis. Au final, après évaluations (peer-review, anonymes), sept articles ont été retenus pour être publiés.

Enfin, nous avons également défini la thématique et le calendrier du numéro 15 qui traitera des rapports entre anthropologie et journalisme (coordination : Boris Boller).

Dans le cadre de l'organisation interne de la Commission, nous avons mis sur pied une répartition du travail qui va se déployer progressivement : des groupes de travail (composés en général de quatre personnes) ont été constitués qui prendront chacun en charge le suivi d'une rubrique ou la responsabilité de certaines tâches (communication-diffusion, etc.). Ce changement, qu'il s'agit encore de stabiliser et de développer, devrait permettre une meilleure distribution du travail entre tou·te·s les membres de la commission et un allègement des séances de rédaction. Cette réorganisation est aussi conçue en vue du prochain retrait (annoncé pour fin 2009) des deux co-présidentes de la commission.

Enfin, last but not least, nous avons lancé la réflexion sur les modifications à porter tant au Bulletin d'information SSE-SEG qu'au site internet de la Société. Une réunion a eu lieu en décembre à Neuchâtel, réunissant le webmaster, Olivier Schinz, le secrétaire général de la SSE, Jérémie Forney, et une des co-présidentes de la commission de rédaction, Séverine Rey. A cette occasion, nous avons lancé un certain nombre d'idées sur les possibilités techniques de gestion du site que sur la répartition du contenu entre le site et le Bulletin. Le chantier ne fait que démarrer...

Séverine Rey et Elke-Nicole Kappus
Co-présidentes